En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus

Coup de coeur Crédit Agricole
LA TRICYCLERIE PÉÏ
Collecter les bio-déchets pour les composter.
LA TRICYCLERIE PÉÏ
Collecter les bio-déchets pour les composter.

 

PRESENTATION

 

Depuis 2015 les membres de l'association la Tricyclerie créé par Coline Billon, collectent à vélo les déchets organiques des restaurants et des entreprises de la ville de Nantes afin de les revaloriser en compost.  


Présentation

Ce compost est ensuite redistribué à des agriculteurs pour leurs champs ou à la ville pour des jardins ou des espaces verts.

En seulement quelques années, une quarantaine de restaurants, brasseries et espaces d'entreprises ont fait appel à cette association afin de participer à cette économie circulaire et durable.

  

DEVELOPPEMENT

 

La Tricyclerie séduit en France : 

De nombreuses villes comme par exemple Laval, Rennes, Perpignan, Lyon, Paris et Angers vont inaugurer leur propre Tricylerie prochainement.

Mais également à l'étranger : 

Dès septembre 2018 la ville de San Francisco devrait investir à grande échelle dans cette démarche.

Et même L'ONU...

En 2017 La Tricyclerie se distingue à l’ONU                             

 

En plein développement, la jeune association nantaise qui composte les déchets organiques à vélo voit son potentiel et sa force d’innovation soutenus par les Nations Unies : elle termine finaliste du grand concours environnemental “Young Champions of the Earth”.

Le concours des “Young Champions of the Earth” récompense des porteurs de projet pour leur capacité à avoir un réel impact positif sur l’environnement.
En connection avec le prestigieux concours “Champions of the Earth”, ce défi mondial a vocation à être un tremplin pour les jeunes acteurs de demain qui ont entre 18 et 30 ans. Pour sa première édition, il a rassemblé plus de 600 candidats sur 6 continents.

(extrait communiqué de press de la tricyclerie, déc 2017)

 

Une Tricyclerie à La Réunion ?  Pourquoi pas.  

 

 

LE CONSTAT A LA REUNION

 

L’île de La Réunion est riche en biodiversité, si bien qu'aujourd'hui une majeure partie de l'île est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Malheureusement, elle est submergée par les déchets.

 

 

 

(article : usinenouvelle.com)

 

 

Cet article datant de fin 2015 avait en effet vu juste ! Aujourd'hui, les deux sites d’enfouissement de l’île sont saturés et il n'existe pas de solution durable pour le moment, malgré le tri du carton, du verre et du plastique déjà mis en place.

 

Suivant le rapport d'activité de la SYDNE, les deux EPCI (CINOR et CIREST) ont collectés en 2016 pour les régions Nord et Est 206 350 tonnes de déchets.

Toujours suivant ce même rapport on apprend que sur les 206 350 t de déchets collectés       143 508 t sont enfouis soit prêt de 70%.

Nous retrouvons parmi les déchets enfouis  92 211 tonnes de déchets ménagers.

Cela représente 44 % des déchets totaux collectés et 64 % des déchets enfouis. 

 

 

Parmis les déchets ménagers enfouis nous retrouvons les déchets organiques (épluchures, marc de café, coquilles d'oeufs etc.).

On estime aujourd'hui que les déchets organiques représentent environ 50% des déchets d'un restaurant, de la cuisine d'une école ou d'un hôtel (environ 30% chez un particulier).

 

Ces déchets augmentent inutilement la masse de déchets enfouis, provoquant un gaspillage d'énergie non négligeable.

Une fois enfouis les déchets organiques se décomposent et forment des liquides appelés "Lixiviats".

Ces liquides concentrent les polluants et substances toxiques contenus dans les déchets mélangés, notamment les métaux lourds.

Les lixiviats sont une menace pour les sols, les nappes phréatiques et l'Océan.

 

Conclusion

Malgré cela La Réunion semble vouloir se tourner aujourd'hui vers des projets d'incinération afin de revaloriser les déchets en énergie.

Bien entendu les déchets organiques ne seront pas triés et seront incinérés, ce qui provoquera toujours un gaspillage d'énergie non négligeable et une pollution de l'air.

Ce systême de traitement n'étant donc pas une solution à long terme, il faut agir à une autre échelle. Trier les déchets organiques dans un centre de tri parait aujourd'hui très compliqué, le meilleur moyen est donc un tri à la source, en passant directement dans les cuisines des restaurateurs grâce à la Tricyclerie.

C'est pour toutes ces raisons que La Tricyclerie PÉÏ à sa place à La Réunion.

 

 

COMMENT METTRE EN PLACE

LA TRICYCLERIE A LA REUNION ?

 

L'association la Tricyclerie restera implantée à Nantes, le développement s'effectue localement via des porteurs de projet qui souhaitent mettre en place cette initiative dans leur ville ou leur région.

Je fais le choix de m'implanter dans l'ouest de La Réunion là où le nombre de restaurants y est important sur une zone limitée.

L'objectif étant bien entendu de développer cela sur St Denis, St Pierre et sur une grande partie de l'île.

Afin de rester en cohérence avec la réalité du relief particulier de l'île de La Réunion, les collectes seront effectuées dans un premier temps dans les bas en vélo électrique pour rester dans une démarche écologique.

Le reste de la collecte et le mode de compostage seront semblables à ce qui est fait en métropole.  

 

QUE MANQUE T'IL POUR LE LANCEMENT ? 

 

  • Des fonds pour acheter le vélo adéquat ainsi que l'équipement nécessaire pour débuter l'activité.  

 

  • Des bénévoles pour nous aider à fabriquer une remorque avec des matériaux de récupération.

 

  • Un petit terrain environ 30m² pour mettre en place les composteurs (de préférence dans les bas entre St Paul et St Leu).

 

  • Un petit local ou garage pour stocker notre vélo et notre remorque.

 

  • Et bien évidement des restaurateurs impatients de nous voir toutes les semaines. 

 

 

POURQUOI FAIRE APPEL

A LA TRICYCLERIE PÉÏ ?

 

  •  Réduction d"environ 50% de vos déchets ménagers.

 

  •  Collecte des épluchures directement dans vos cuisines.

 

  • Passage deux à trois fois par semaine en fonction des vos besoins.

 

  • Utilisation de seaux hermétiques évitant ainsi les fourmis et insectes.

 

  • Eviter les rats et l'érrance animale.

 

  • Un panneau récapitulatif mensuel de la collecte visible par vos clients.

 

A QUELS BESOINS REPONDONS NOUS ?

 

  • Envers l’Etat et la Région Réunion :

 - Participation à la volonté de la Région de stopper le « tout enfouissement » .

 - Être acteur de la LTE (loi de transition énergétique) qui exige une diminution de 50 % des déchets enfouis d’ici 2025.

  • Envers les collecteurs d’ordures et les collectivités de l’île de La Réunion :

 - Baisse de la quantité de déchets collectés.

 - Diminution des déchets inutilement enfouis.

 - Réduction de la pollution des sols et de l'Océan par les lixiviats issu de la décomposition des matières organiques dans les centres d’enfouissement.

  • Pour les restaurants, les écoles, les EHPAD, et les entreprises :

 - Répond au besoin de démarche volontaire de réduction des déchets enfouis .

 - Participation à une économie circulaire par le retour de leurs matières premières à la terre.                                                                                 

 - Etre acteur du « zéro déchet » et valoriser nos déchets organiques comme une nouvelle ressource,

  • Pour les pépinières et agriculteurs :

 - Fourniture d’un compost de qualité riche en humus et ainsi contribuer à l'amélioration des sols de La Réunion.

 - Fourniture d'un compost sans résidus de plastiques présent lors du broyage des déchets verts.

 

 

OÙ NOUS SUIVRE ? 

 

LA TRICYCLERIE PÉÏ

Sur facebook  :    La Tricyclerie Péï    https://www.facebook.com/latricycleriepei

Nous contacter : [email protected]

 

L'association La TRICYCLERIE

 sur    http://www.latricyclerie.fr

Sur facebook : https://www.facebook.com/latricyclerie

 

 

 MERCI A VOUS

 

En pleine discussion !

Les 20 derniers soutiens

Hélène Siam.
Hélène Siam.

30 €

jocelyne stephen
jocelyne stephen

30 €

anonymous
Anonyme

Christine  Audouin.
Christine Audouin.

20 €

Patrick Vinot.
Patrick Vinot.

30 €

Marin Boubet.
Marin Boubet.

10 €

Florent Bouchardeau.
Florent Bouchardeau.

30 €

anonymous
Anonyme

Emilie Allain.
Emilie Allain.

20 €

Stephie Audouin.
Stephie Audouin.

5 €

Stella Audouin.
Stella Audouin.

60 €

Adélien Bujon.
Adélien Bujon.

50 €

Christine  Audouin.
Christine Audouin.

100 €

Camille Cosson.
Camille Cosson.

20 €

Erika Marion.
Erika Marion.

30 €

Clément Poilane.
Clément Poilane.

20 €

anonymous
Anonyme

Saint paul
La Réunion
Stan
LA TRICYCLERIE PEÏ
Le dernier maillon de l'assiette à la terre !

Petite crise de la trentaine je souhaite aujourd'hui totalement changer de cap. En effet, ancien travailleur du bâtiment, je passais mes journées à être en désaccord avec l'impact écologique du secteur de la construction. J'ai donc décidé de tout arrêter pour me consacrer aux valeurs auxquelles je crois, notamment la protection de l'environnement.

Je voudrais tenter à La Réunion la mise en place d'un concept réalisé à Nantes, par une amie de longue date Coline Billon, fondatrice de "La Tricyclerie".

Je vous explique :

Il y a quelques années lors d'une soirée entre amis, Coline nous a parlé de son projet un peu fou de vouloir récolter les épluchures dans les restaurants.
Je vous avoue que sur le moment personne ni a cru, moi y compris.
Quand je vois aujourd'hui le résultat, le soutien et la volonté des villes comme Lyon, San Francisco, et même l'ONU, je ne peux qu'avouer sa réussite.

Seront nous capable d'avoir notre Tricyclerie Peï ?

Grâce à votre soutien j'espère réussir ce challenge !

Communication
Financement du vélo électrique
Matériel pour lancement activité ; fabrication remorque, bacs, balance...
17
J - 18
40%
Stan
LA TRICYCLERIE PEÏ
Le dernier maillon de l'assiette à la terre !

Petite crise de la trentaine je souhaite aujourd'hui totalement changer de cap. En effet, ancien travailleur du bâtiment, je passais mes journées à être en désaccord avec l'impact écologique du secteur de la construction. J'ai donc décidé de tout arrêter pour me consacrer aux valeurs auxquelles je crois, notamment la protection de l'environnement.

Je voudrais tenter à La Réunion la mise en place d'un concept réalisé à Nantes, par une amie de longue date Coline Billon, fondatrice de "La Tricyclerie".

Je vous explique :

Il y a quelques années lors d'une soirée entre amis, Coline nous a parlé de son projet un peu fou de vouloir récolter les épluchures dans les restaurants.
Je vous avoue que sur le moment personne ni a cru, moi y compris.
Quand je vois aujourd'hui le résultat, le soutien et la volonté des villes comme Lyon, San Francisco, et même l'ONU, je ne peux qu'avouer sa réussite.

Seront nous capable d'avoir notre Tricyclerie Peï ?

Grâce à votre soutien j'espère réussir ce challenge !

Saint paul
La Réunion

Contreparties

5 € et plus

TRICYCLEUR SYMPA.
Ton nom sur la liste des remerciements.

image
99 disponibles
1
20 € et plus

TRICYCLEUR COOL :) .
Ton nom sur la liste des remerciements
+ le guide du compost fait maison, en pdf, réalisé par la Tricyclerie Péï.
+ Stikers super sympa réalisé par la Tricyclerie Péï.
+ Sac 100% coton pour faire vos petites courses disponible pour les 5 premiers Réunionnais.

image
95 disponibles
5
30 € et plus

TRICYCLEUR GENEREUX.
Ton nom sur la liste des remerciements.
+ le guide du compost fait maison réalisé par la Tricyclerie Péï en pdf.
+ 1 sachet de graines de légumes Péï, parfait pour commencer à manger local.
+ Stikers
+ Sac 100% coton pour faire vos petites courses disponible pour les 5 premiers Réunionnais

image
15 disponibles
5
50 € et plus

TRICYCLEUR COURAGEUX,
Ton nom sur la liste des remerciements.
+ le guide du compost fait maison réalisé par la Tricyclerie Péï en pdf.
+ 1 sachet de graines de légumes Péï, parfait pour commencer à manger local.
+ 1 sac de compost de la première production.
+ participation à un atelier d'agroécologie dans une ferme pédagogique de La Réunion.
+ Stikers

image
8 disponibles
2
100 € et plus

SUPER TRICYCLEUR,
Ton nom sur la liste des remerciements.
+ le guide du compost fait maison réalisé par la Tricyclerie Péï en pdf.
+ 1 sachet de graines de légumes Péï, parfait pour commencer à manger local.
+ 1 sac de compost de la première production.
+ participation à un atelier d'agroécologie dans une ferme pédagogique de La Réunion.
+ 1 journée de location de vélo électrique.
+ Stikers

image
3 disponibles
2
500 € et plus

TRICYCLEUR FOU !!!
Ton nom sur la liste des remerciements.
+ Le guide du compost fait maison réalisé par la Tricyclerie Péï en pdf.
+ 1 sachet de graines de légumes Péï, parfait pour commencer à manger local.
+ 1 sac de compost de la première production.
+ Participation à un atelier d'agroécologie dans une ferme pédagogique de La Réunion.
+ 1 journée circuit découverte à vélo électrique incluant restaurant et visite d'un jardin botanique.
+ Stikers

image
2 disponibles
0
Autopromo
17 soutiens
1 005 €
Crédit Agricole Mutuel de La Réunion
Abondé par
+ 1 005 €
2 010 €
sur un objectif de
5 000 €
40%