En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus

Nouvel album de Bad Sam
Po la mizik nout péi!
Nouvel album de Bad Sam
Po la mizik nout péi!

Bonjour zot tout!

Je suis Bad Sam, 27ans, artiste, auteur, compositeur et interprète, evoluant entièrement en autoproduction et essentiellement dans l'univers reggea, hip hop reunionnais.

Après quelques collaborations avec certains acteurs du mouvement locale (Dj Lokal, Kaf Malbar...) et un premier album intitulé "Back To The Roots" j'ai mûrit dans ma musique et je souhaiterai me lancer dans un album d'un autre genre, afin  d'explorer toutes les possibilités musicales et ne pas m'arreter à un seule style.

Mais aussi j'aimerai exporter ma musique et faire découvrir mon univers réunionnais au monde. Chacun a une approche musicale et un feeling différent, ce qui serait interessant serait de mélanger tout ça et voire ce que ça donne!

Je fait parti des acteurs qui travaillent à perpétuer les traditions et cultures, les valeurs et la musique Réunionnaise.  Notre patrimoine est pour moi vitale! "fo ou coné ousa ou sort pou conèt ousa ou sava!" 

Je suis aussi conscient de l'impacte que j'ai sur la jeunesse réunionnaise c'est pourquoi ma musique est respectueuse et fait passer des messages conscients (l'importance des études, des relations famillials et des consequences nefastes de l'alcool, la drogue etc etc (voir le son "la vie lé dir" extrait de mon premier album)

Dans ce nouvel album je parlerai entre autre des conséquences de la mondialisation sur notre mode de vie réunionnais, de certains faits de société ; à travers un mélange entre maloya-jazz et reggae... 

Pour se faire, j'aurais besoin du soutiens du publique réunionnais. En effet ceux qui consomment local reconnaîtrons l'importance de cette démarche. Je découvre à travers Pocpoc le concept de financement participatif, et je pense que c'est un excellent moyen pour les artistes de concrétiser leurs projets; projets qui souvent ne voient pas le jour par manques de financement.


Pour finaliser cette album, nous auront des frais de mastering, de jacquette, le pressage cd la promotion et la distribution mais aussi pour le financement de clip qui mettrons bien évidement notre île en valeur.

 fo arrête gate zoreil la zeness ek ragga tikatouk, rouv lo zié na travail pou fai.


voici quelques liens :

collaboration avec Mabra Prod un label belge

Extrait de mon 1er album

Extrait de mon 1er album

Extrait de mon 1er album

Extrait de mon 1er album

titre reggae

extrait répétition live kabardock

 

En pleine discussion !

Les 20 derniers soutiens

Cédric Herode.
Cédric Herode.

15 €

Christophe Garsany.
Christophe Garsany.

30 €

Sabine Sadon.
Sabine Sadon.

50 €

Rachel Juvenal.
Rachel Juvenal.

30 €

Nicolas Micallef.
Nicolas Micallef.

30 €

La possession
Samuel Sadon.
SADON Samuel
Artiste, auteur, compositeur, interprète et militant de la culture réunionnaise

Issu d'une famille de musiciens, j'ai grandi au son du jazz, du séga et du maloya. Influencé par ces courant musicaux ce n'est qu'en 2004, alors âgé de 13 ans, que je décide de me lancer dans le reggae hip hop et dans les sound systems, épaulé par mon frère Dj Cro1 fondateur du Baz Sound Bass sound system.
Quelques enregistrements plus tard (2009/2010) je décide de me faire connaître au yeux du public réunionnais afin de me professionnaliser et trouver des scènes.
Je rencontre alors l'artiste local Tipay avec qui je fait un "buzz" grâce notamment au titre "Tantine Kaniar" , (reprise du titre Good Girl Gone Bad de Tarrus Riley et Konshens), et avec qui je continue de faire des titres dans un ton plutôt "commerciale".
C'est ensuite à l'université que je rencontre Dj Sebb, alors dj officiel de Kaf Malbar, qui me propose de participer à son projet "Le Nouvo Lékol 2", projet qui deviendra ensuite "Mizik Soley" et dans lequel mon titre "Fly Away" fera l'unanimité.
Les projets s’enchaînent, je commence à me faire connaître aussi bien dans les sounds systems que sur les scènes, ce qui me permet de rencontrer et de collaborer avec plusieurs acteurs du mouvement local tels que Kaf Malbar (album Douy Si Douy) Selekta Djé (mixtape Crime Prémédité), Dj Illan's, Dj One Matt (Gazé Milé), Dj Klac, Dj Lokal (Ghetto Prod Foundation) mais aussi international comme Lirical D'mirical (Jamaique), Pasco (Belgique), Rudd Prod (Ile Maurice).. Je me lance dans la composition et sors mon premier one riddim reggae intitulé "Homaze Riddim" en hommage aux ancêtres et en collaboration avec Maurice et Madagascar.
Je décide alors de faire un premier album reggae intitulé "Back To The Roots" entièrement travaillé en auto-production chez Baz Sound Bass Studios.
Ce premier album sera pour moi un "déclic", car en effet, je me rendit compte que le ragga de boite de nuit, bien qu'il soit indispensable pour se faire connaître du jeune public réunionnais, ne véhiculait pas toutes les émotions et valeurs que je souhaitais partager.
Ce deuxième album serait donc pour moi l'occasion de changer d'univers musical et représenter La Réunion, tout en démontrant à la jeune génération que l'on peut apprécier autres choses que le dernier tube à la mode.

FRAIS MUSICIENS POUR 12 TITRES
MIXAGE ET MASTERING POUR 12 TITRES
FRAIS SDRM
PRESSAGE CD POUR 1000 EXEMPLAIRES
CLIPS VIDEO ET PROMOTION
5
J - 38
3%
Samuel Sadon.
SADON Samuel
Artiste, auteur, compositeur, interprète et militant de la culture réunionnaise

Issu d'une famille de musiciens, j'ai grandi au son du jazz, du séga et du maloya. Influencé par ces courant musicaux ce n'est qu'en 2004, alors âgé de 13 ans, que je décide de me lancer dans le reggae hip hop et dans les sound systems, épaulé par mon frère Dj Cro1 fondateur du Baz Sound Bass sound system.
Quelques enregistrements plus tard (2009/2010) je décide de me faire connaître au yeux du public réunionnais afin de me professionnaliser et trouver des scènes.
Je rencontre alors l'artiste local Tipay avec qui je fait un "buzz" grâce notamment au titre "Tantine Kaniar" , (reprise du titre Good Girl Gone Bad de Tarrus Riley et Konshens), et avec qui je continue de faire des titres dans un ton plutôt "commerciale".
C'est ensuite à l'université que je rencontre Dj Sebb, alors dj officiel de Kaf Malbar, qui me propose de participer à son projet "Le Nouvo Lékol 2", projet qui deviendra ensuite "Mizik Soley" et dans lequel mon titre "Fly Away" fera l'unanimité.
Les projets s’enchaînent, je commence à me faire connaître aussi bien dans les sounds systems que sur les scènes, ce qui me permet de rencontrer et de collaborer avec plusieurs acteurs du mouvement local tels que Kaf Malbar (album Douy Si Douy) Selekta Djé (mixtape Crime Prémédité), Dj Illan's, Dj One Matt (Gazé Milé), Dj Klac, Dj Lokal (Ghetto Prod Foundation) mais aussi international comme Lirical D'mirical (Jamaique), Pasco (Belgique), Rudd Prod (Ile Maurice).. Je me lance dans la composition et sors mon premier one riddim reggae intitulé "Homaze Riddim" en hommage aux ancêtres et en collaboration avec Maurice et Madagascar.
Je décide alors de faire un premier album reggae intitulé "Back To The Roots" entièrement travaillé en auto-production chez Baz Sound Bass Studios.
Ce premier album sera pour moi un "déclic", car en effet, je me rendit compte que le ragga de boite de nuit, bien qu'il soit indispensable pour se faire connaître du jeune public réunionnais, ne véhiculait pas toutes les émotions et valeurs que je souhaitais partager.
Ce deuxième album serait donc pour moi l'occasion de changer d'univers musical et représenter La Réunion, tout en démontrant à la jeune génération que l'on peut apprécier autres choses que le dernier tube à la mode.

La possession
155 €
sur un objectif de
5 000 €
3%